SHELTERS 2017

Charlotte Barry – Jérémy Berton – Gregory Buchert – Antoine Carbonne – Pierre Daniel – Paul Duncombe – Julien Fargetton – Antonin Gerson – Charlotte Gigan – Aurélie Gravelat – Hell’ o – Romuald Jandolo – Chloé Jarry – Antonin Kremer – Jean Lain – Céline Lambert – Adrien Lefeebvre – David Leleu – Hugues Loinard – Aurélien Maillard – Bérénice Merlet – Hélène Moreau – Armand Morin – Nylso – Benjamin Ottoz – Mahé Ripoll – Pia Rondé & Fabien Saleil – Ernesto Sartori – Société Volatile

 

Hélène Moreaux, Le bruit de l’échantillonneuse, 2017

 

De gauche à droite : Antonin Gerson, Emergency Shelter, 2017 – Aurélien Maillard, Blackrooms, 2017 – Société Volatile, Waiting for the big big one, 2012 – Pierre Daniel, Léopold II et la fanfare des moules escargotés, 2017

 

Bérénice Merlet, Histoire n°1, 2017

 

Vue de l’exposition avec de gauche à droite : Armand Morin, The Promised Lawn, 2016 – Hell’o Inner Space, 2017

 

De gauche à droite : Benjamin Ottoz, Serendipity in situ, 2017, Jean Lain, Pole Dance, 2017

 

Antonin Kremer, Model, 2017

 

Détail : Hélène Moraux, Le bruit de l’échantillonneuse, 2017

 

Antonin Gerson, Emergency Shelter, 2017

 

Ernesto Sartori, C’est la faute aux invisibles, 2017

 

Détail : Jeremy Berton, Picnic, 2014,

 

Charlotte Barry, La Faille, 2017

 

Julien Fargetton, Comment ne pas faire d’omelette, 2014

 

Romuald Jandolo, La nuit américaine, 2017

 

Performance de David Neaud

Comme un lieu à part, une cabane, un abri de fortune qui, en marge de l’agitation et du vacarme, veut être un espace de réflexion et de rencontre. C’est depuis ce contexte de foires et d’art comme valeur refuge qu’a germé l’envie de proposer cette exposition en marge. Shelters, c’est l’endroit de l’émergence, un abri modeste, au pied des tours et des taxis vrombissants, c’est l’endroit où l’on chuchote des formes, une planque d’où l’on se fait des histoires entre vagabonds. Shelters, est une grotte, une caverne qui fait écho et amplifie des résonances communes, celles d’artistes issus de divers horizons. Shelters, c’est Bruxelles, ville ouverte et prolifique. Shelters, est une précarité qui s’affirme comme une force, en prises avec la complexité du monde contemporain. Shelters, est une exposition. Collective, elle se construit par les artistes dans un partage du sensible.

Exposition organisée avec le soutien de :
LaVallée – MPVite – SmartBe – Région des Pays de la Loire – Préfecture de la Région des Pays de la Loire – DRAC des Pays de la Loire – Conseil Général de Loire-Atlantique – Ville de Nantes